Article livre

La Femme brouillon ou l’anti mère parfaite

La Femme brouillon ou l’immersion dans les pensées d’une femme vivant la grossesse puis la maternité.

La Femme brouillon m’a fait beaucoup de bien. J’ai accouché d’un petit garçon il y un peu plus d’un an et malgré tout ce que j’avais lu / entendu, ça a été les montagnes russes des émotions et la culpabilité de ne pas ressembler à la couverture de J’attends un enfant de Laurence Pernoud et à ses bons sentiments obligatoires.

La Femme brouillon

La Femme brouillon d’Amandine Dhée raconte donc la grossesse puis la maternité. Un texte très court, très juste. Combien de fois me suis-je dit à la lecture de ces pages : « C’est exactement ça ! », hochant la tête silencieusement.

Dès le début, ce sentiment de ne plus s’appartenir : « Mon ventre bascule dans le domaine public. On s’autorise des gestes déplacés en temps normal, on touche mon ventre comme un gris-gris, le dos du bossu, la tête du singe. »

Or, dans l’univers gnangnan de la maternité, cette ironie flamboyante fait tellement plaisir : « Plutôt que de ringardes félicitations, beaucoup me gratifient de traits d’esprit sur mon soudain embonpoint, si bien qu’on me répète à longueur de journée que, dis-donc, j’ai sacrément grossi. Je fais preuve à leur égard d’une patience toute maternelle. »

Puis l’enfant arrive, on se sent seule, pas maternelle : « Je cherche mes gestes. Je visionne des tutoriels sur internet, des vidéos amateurs, à la musique insipide et au lettrage nunuche. La plupart du temps, j’en ressors humiliée. »

Amandine Dhée évoque ses tiraillements face à la norme. Sous l’ironie, il y a malgré tout les constats amers, ce rôle de mère parfaite auquel on renvoie les femmes. Amandine Dhée s’en détache, se dit « femme brouillon », hors norme, pleine d’incertitudes.

A lire urgemment.

La Femme brouillon, d’Amandine Dhée, éd. La Contre-Allée, 84 p., 13 euros ou chez Folio à 6,20 euros

NB : j’avais eu envie de lire ce livre après avoir écouté un épisode du podcast Pile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *