Trouver son style d'écriture

Ligne éditoriale : comment la définir ?

Une ligne éditoriale claire et percutante, voilà ce qu’il vous faut. Mais pourquoi ? Comment ? Suivez-moi, je vous explique tout.

Une ligne éditoriale, qu’est-ce que c’est ? C’est la ligne directrice de votre production de contenus éditoriaux, le cadre qui va garantir la cohérence de votre communication éditoriale.

« C’est pour la presse, ça, moi je suis tout petit et mon business, c’est le pâté en croute. »

Miam, du pâté en croute… Mais restons concentré : la presse et les gros groupes n’ont pas le monopole de la ligne éditoriale. Petits créateurs, blogueurs, petites marques, indépendants… Nous aurions tous besoin de définir notre ligne éditoriale.

ligne éditoriale
Suivre les lignes…

Pourquoi définir sa ligne éditoriale ?

« OK, j’en ai peut-être besoin mais pourquoi ? »

Je vous donne 5 bonnes raisons d’y réfléchir :

  1. Donner de la cohérence à vos contenus : un jour vous parlez de pâté en croute, le lendemain vous parlez de vos problèmes d’acné ? Les deux sont importants mais vous allez peut-être perdre votre lecteur, non ?
  2. Arrêter de vous épuiser à aller dans tous les sens : parler de sujets divers et très variés, c’est confus pour vos lecteurs mais aussi pour vous ! Alors que dans le fond, si votre marque est une marque de charcuterie, mieux vaut éviter de parler d’acné. Concentrez-vous sur l’essentiel (le pâté en croute donc), vous gagnerez du temps pour faire d’autres choses (du pâté en croute bien sûr).
  3. Avoir une véritable stratégie de marque avec des contenus qui reflètent vos valeurs : évidemment, il va peut-être falloir parler d’autre chose que de pâté en croute pour intéresser votre audience. Pour cela il va falloir choisir des sujets qui défendent les valeurs de votre marque.
  4. Trouver votre voix, affirmer votre identité pour vous démarquer : la pire des erreurs pour moi : vouloir coller à ce que vous pensez qu’on attend de vous. Ne vous effacez pas ! Même si vous pensez que le monde de la charcuterie est un monde plutôt conservateur, affirmez votre identité en en parlant autrement. C’est comme ça que vous allez fidéliser vos mangeurs de pâté en croute.
  5. Vous positionner comme expert sur votre créneau : pour qu’on pense à vous dès qu’on prononce les mots « pâté en croute ».

Bon alors, on s’appelle pour en parler ?

Savoir qui vous êtes pour définir votre ligne éditoriale

« Oh la la, c’est bon, j’ai pas cliqué pour avoir un cours de philo version café du commerce ! »

Oui, j’entends bien que le conseil « apprenez à vous connaître » peut sembler éculé mais je vous assure qu’il faut en passer par là : même si dans le fond vous savez bien qui vous êtes (le boss du pâté en croute), il est nécessaire de le verbaliser :

  • Qui êtes-vous ?
  • Quelles sont vos valeurs ?
  • En quoi vous différenciez-vous de vos concurrents ?
  • Quel est votre style ?

C’est cette définition de votre projet qui va permettre par la suite de définir une ligne éditoriale adéquate.

Savoir à qui vous parlez

« Au monde entier, évidemment ! »

J’admire votre ambition mais il va peut-être falloir légèrement affiner. Vous ne parlez pas aux végétariens par exemple.

Prenez le temps de réfléchir : à qui parlez-vous ? Parlez-vous à vos clients ? Ou à vos clients potentiels ? A vos collaborateurs ? A votre mère ? Et plus précisément, quel est le profil de vos lecteurs cibles : qui sont-ils ? Quel âge ont-ils ? Quel besoin les a poussés vers votre marque ?

Une fois votre public cible défini, il sera possible de penser à la manière dont vous allez vous adressez à lui : le ton, les références, les blagues, les angles éditoriaux…

Une charte éditoriale vous permettra de lister toutes les règles d’écriture à respecter pour produire du contenus sur vos canaux. Bien utile notamment quand plusieurs créateurs de contenus (voire des créateurs externes à votre entreprise) interviennent !

Où allez-vous prendre la parole ?

« Sur le panneau de la cantine. »

C’est un bon début la communication interne mais d’autres mondes s’ouvrent à vous : blog ? Instagram ? Facebook ? Linkedin ? Newsletter ? Journal interne ? Le café du coin ? Définissez là où vous voulez être présent. Votre prise de parole ne sera pas la même d’un support à l’autre.

Par exemple, sur Instagram, vous allez devoir travailler la correspondance image / texte. Tandis qu’au café du coin, le secret ce sera peut-être plutôt la tournée générale.

Conseil : il est difficile d’être partout à la fois de manière qualitative, concentrez-vous sur quelques canaux de diffusion afin de rester efficace et régulier. D’autant plus que tous les canaux de diffusion ne sont pas pertinents selon votre cible.

Le planning éditorial : l’arme secrète

« Oui bon, je vais continuer à faire comme je le sens au fil de l’eau parce que ça a l’air trop compliqué. »

Si l’intuition est toujours très importante, un planning éditorial vous facilitera la tâche en définissant en amont :

  • Les thèmes de vos contenus
  • La régularité de vos publications
  • Vos canaux de diffusion

Une bonne manière donc d’anticiper les moments forts de votre année (Noël ? La journée mondiale du pâté en croute ?)

Si la tâche vous semble encore confuse, pourquoi ne pas vous faire accompagner ? Je serai heureuse de pouvoir échanger avec vous !

1 commentaire
  • Comment trouver de bons sujets d'articles ? - Marie Signoret

    […] fois votre ligne éditoriale définie, il va vous falloir trouver de bons sujets […]

Les commentaires sont fermés.